Lettres d’amour et de guerre de Sabrina Mathews à Paris 1

Lettres d'amour et de guerre

Lettres d’amour et de guerre de Sabrina Mathews sera présenté le vendredi 21 novembre, 20h, au Cinéma de la Bibliothèque, Centre Pompidou à Paris en présence de la réalisatrice. Le film est présenté dans le cadre du Cycle de films documentaires: Lettres d’un Temps de guerre (du 7 au 27 novembre 2014).

Lettres d’amour et de guerre
de Sabrina Mathews
2001 / Canada / 70 min. / vidéo
Image : Sabrina Mathews, Stefan Nitoslawski
Son : Claude Schryer
Montage : Marlene Millar, Joey Calugay
Production : Malcolm Guy, Michelle Smith – Productions Multi-Monde
Distribution : Diffusion Multi-Monde

Présentation tirée de la brochure:

“Onze ans après une brève rencontre lors d’une récolte de café au Nicaragua en 1988, la cinéaste-narratrice revient filmer Marta Aguilar, une étudiante avec qui elle s’était liée d’amitié. Les chances étaient pourtant minces pour que la Québécoise entame une correspondance durable avec la militante sandiniste rencontrée en pleine révolution. Pour Sabrina, artiste peintre, le sens du collectif passe par la réalisation de peintures murales avec d’autres femmes. Pour Marta, le communisme prend la forme concrète mais angoissante d’une bourse d’études en URSS, qui donne à leur échange un tour nouveau. La maternité solitaire de Marta fait de ses cinq années d’exil en Ukraine une épreuve intime, et face à son récit épistolaire, l’activisme politique de Sabrina devient plus personnel, moins rhétorique.

“Les choix de la Nicaraguayenne placent en effet la Québécoise face aux insuffisances de sa vie amoureuse. Contrairement à ce que l’envoi régulier d’argent suggère, leur relation dépasse le don (ou du moins son soupçon de condescendance tiers-mondiste) pour ouvrir à une réciprocité. Par un dosage subtil des extraits de lettres et des films d’archives, Sabrina Mathews parvient à assigner une place juste à l’individu qui traverse l’Histoire tantôt en la faisant (le sandinisme enflammé de Marta), tantôt en la subissant à tâtons (l’effondrement du système soviétique en 1991). Humble formellement comme dans son propos, Lettres d’amour et de guerre met l’amitié et l’attention à l’autre au centre de tout questionnement politique. (C.G.)”

One comment on “Lettres d’amour et de guerre de Sabrina Mathews à Paris

  1. Reply Claude Schryer Nov 14,2014 19:37

    Great! Long live this film…

Leave a Reply